Le bassin Adour-Garonne

Le territoire du bassin Adour-Garonne :

 

Le bassin hydrographique Adour-Garonne représente le cinquième du territoire national (superficie de 116.00 km²). Affranchi des circonscriptions administratives traditionnelles (régions, départements), il correspond à un découpage naturel (la “ligne de partage des eaux” entre le bassin méditerranéen et le bassin atlantique).

 

Le découpage des bassins versants

Le bassin Adour-Garonne comprend :

  • deux châteaux naturels, les Pyrénées et le Massif central,
  • de cours d’eau,
  • d’importantes ressources en eaux souterraines,
  • une frange littorale d'environ 200 km.

Il couvre les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, une partie de l’Auvergne, du Languedoc-Roussillon du Limousin et de la région Poitou-Charentes.   

 

La population en quelques chiffres

  • 7 000 000 habitants
  • Un caractère rural prononcé : 30 % de cette population vit en habitat épars
  • 6 900 communes
  • 35 villes de plus de 20 000 habitants rassemblant 28 % de la population
  • 2 grandes communautés urbaines : celle de Toulouse (CUGT) et celle de Bordeaux (CUB). 

Source : http://www.eau-adour-garonne.fr/fr/qui-sommes-nous/le-bassin-adour-garonne.html

Le bassin Adour Garonne est géré par l'agence du même nom : l'Agence de l'Eau Adour Garonne :

Créée par la loi sur l’eau de 1964, l’agence de l’eau Adour-Garonne est un établissement public de l’État. Elle a pour missions de lutter contre la pollution et de protéger l’eau et les milieux aquatiques.

Il existe en France six agences de l'eau. Dotées de la personnalité civile et de l'autonomie financière, elles sont placées sous double tutelle : celle du ministère du Développement durable et celle du ministère des Finances.

 

Une gestion démocratique de l'eau :

 La démocratie de l’eau s’exerce d’une façon originale : les grands bassins hydrographiques. Depuis près de 50 ans, les débats sont organisés au sein du comité de bassin, dont l'Agence assure le secrétariat.

 L'Agence met en œuvre, sur le bassin Adour-Garonne, les objectifs et les dispositions du schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE et ses déclinaisons locales, les SAGE), en favorisant une gestion équilibrée et économe de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

 

Un levier d’action financier :

Le conseil d'administration (émanation du comité de bassin) pilote l'activité de l'Agence et définit sa politique dans des programmes pluriannuels d'intervention. Le 10e programme organise les aides et les redevances de l'Agence de 2013 à 2018.

L'Agence perçoit des redevances pour pollution de l’eau et prélèvements d’eau selon les principes “pollueur/payeur” et “préleveur/payeur”.

Grâce à cet argent, elle attribue des aides financières aux maîtres d’ouvrage et acteurs de l’eau (collectivités, entreprises, agriculteurs, associations, particuliers) pour les aider à s’équiper d’ouvrages de dépollution, de création de ressources en eau ou les inciter à réaliser des économies d’eau.

Les autres missions : production et gestion des données sur l’eau (SIE), information et sensibilisation, recherche et prospective dans le domaine de l’eau.

 

Une approche transversale :

Objectifs de l’Agence : contribuer à l’atteinte du bon état pour toutes les eaux du bassin Adour-Garonne et rechercher l’équilibre entre ressources disponibles et besoins en eau.

 

Ses axes d’action sont les suivants :

  • améliorer la qualité de l’eau (priorité à l’alimentation en eau potable),
  • réduire l’impact des activités humaines sur les milieux aquatiques,
  • assurer les fonctionnalités naturelles des milieux aquatiques,
  • placer l’eau au cœur de l’aménagement des territoires,
  • maîtriser la gestion quantitative des rivières, notamment en été,
  • gérer durablement les eaux souterraines.

 

Une action au niveau des territoires :

L’agence de l'eau Adour-Garonne rassemble 280 agents répartis sur l’ensemble du bassin hydrographique. Implantée à Toulouse, elle a mis en place au fil des ans quatre délégations, proches du terrain et des partenaires locaux :

  • Bordeaux / Brive
  • Pau
  • Rodez
  • Toulouse

 

Source : site internet de l'Agence : http://www.eau-adour-garonne.fr/fr/index.html

Vidéo sur la politique de l'Eau en France

Film réalisé par les agences de l'eau, l'Onema et le ministère du Développement durable (8 minutes).

Depuis les années 1960 la question de la redistribution de l'eau est organisée au niveau de l'état et c'est seulement depuis la fin des années 1990 que la question environnementale s'impose à tout les pays de la zone EU. Le film retrace chronologiquement les grandes étapes de cette évolution.

 

10 ° programme d'intervention de l'Agence Adour Garonne, 2013 / 2018
Pour une eau potable de qualité et des milieux aquatiques en bon état dans le bassin Adour-Garonne
10ème Programme plaquette.pdf
Document Adobe Acrobat 2.9 MB
10 ° programme, quelles orientations pour quels enjeux ?
Le 10e programme intervient à mi-parcours du SDAGE 2010-2015. Dans ce contexte, la politique d’intervention de l’Agence entend mieux répondre techniquement et financièrement aux enjeux du bassin. Les solutions doivent, plus que jamais, être adaptées aux territoires afin d’atteindre le bon état des eaux et intégrer le changement climatique. Elles doivent se construire dans un cadre partenarial renouvelé s’appuyant sur une approche plus sélective et plus ciblée.
Pour accompagner cette politique, l’Agence s’organise pour être plus encore aux côtés des acteurs locaux, notamment en renforçant ses délégations mais aussi en créant un nouveau département qui regroupe la planification et la programmation.
Ce dernier vise à encourager la transversalité des approches, notamment au travers du développement d’outils contractuels territoriaux. Il a en charge la prospective et l’évaluation des politiques publiques conduites par l’établissement.
revue 120.pdf
Document Adobe Acrobat 12.6 MB
logo SABV DRONNE AVAL-211217.pdf
Document Adobe Acrobat 828.5 KB