Le bassin versant de la Dordogne

Le territoire du bassin versant de la Dordogne :

Source : EPIDOR
Source : EPIDOR

Généralités sur le bassin de la Dordogne : 


Le bassin de la Dordogne concerne 11 départements : Puy-de-Dôme, Cantal, Creuse,Haute Vienne, Corrèze, Lot, Lot-et-Garonne,Dordogne, Gironde, Charente, Charente Maritime et 5 régions : Auvergne, Limousin, Midi-Pyrénées,Aquitaine, Poitou-Charentes.

 

Le bassin comporte 15 013 communes et 150 cantons. Il recoupe également depuis quelques années tout ou partie de 26 Pays. Ces nouveaux territoires de projet respectent les limites départementales et régionales, mais quelques exceptions montren tbien que certains enjeux de développement local ignorent les limites administratives.

 

Comparé à d'autres régions françaises, le bassin de la Dordogne apparaît peu urbanisé : aucune ville de plus de 50 000 hab., 5 villes de 10 000 à 50 000 hab (Brive-la-Gaillarde, Aurillac, Périgueux, Bergerac,Libourne), 16 communes de 5 000 à 10 000 hab. La densité moyene de population de 46 hab/km² (moyenne nationale : 100 hab/km²) traduit également le caractère rural des régions traversées par la Dordogne et ses affluents. Il n'existe pas de pôles industriels mais des établissements répartis sur l'ensemble du bassin. Les principaux secteurs d'activités sont l'agroalimentaire et la papeterie, qui s'appuient sur les ressources agricoles et sylvicoles de la région.

 

Ce contexte explique la qualité globalement bonne des eaux des rivières du bassin. Mais si a pression de pollution est dans l'ensemble modérée et bien répartie sur l'ensemble du bassin, il existe des "points noirs" qui font l’objet d’un classement en zones d’actions prioritaires pour la dépollution domestique et industrielle. Elles sont une priorité pour la police de l’eau et l’inspection des installations classées et bénéficient d’une action réglementaire et financière coordonnée et renforcée.

atlas_bv_dordogne.pdf
Document Adobe Acrobat 7.3 MB

Le bassin de la Dordogne est géré par EPIDOR :

EPIDOR est l’établissement public territorial du bassin de la Dordogne. Son action relève d'une mission d'intérêt général : agir pour une gestion durable de l'eau, des rivières et des milieux aquatiques. Il a été reconnu par arrêté du préfet coordonnateur du bassin Adour Garonne en novembre 2006. EPIDOR est membre fondateur de l'association française des EPTB.

 

L’objectif principal d’EPIDOR est de formuler des stratégies appropriées aux problèmes du bassin versant de la Dordogne et à les mettre rapidement en œuvre en respectant quatre principes :

- Concevoir l’action à l’échelle du bassin versant

- Clarifier les responsabilités et les compétences des différents acteurs dans le respect du principe de subsidiarité

- Mettre en cohérence la politique de l’eau et les autres politiques menées sur les bassins versants (agriculture, urbanisation, industrie)

- Trouver les moyens nécessaires pour mettre en œuvre des politiques ambitieuses sur le bassin versant de la Dordogne.

 

EPIDOR est organisé en sept grandes missions complémentaires :

- Stratégie et administration générale

- Qualité des eaux

- Quantité d'eau et dynamique fluviale

- Poissons migrateurs et milieux naturels

- Gestion écologique des cours d'eau

- Observatoire de bassin

- Gestion intégrée : schémas d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE), plan de gestion d'étiage (PGE), contrats de rivière

 

Site internet d'EPIDOR : http://www.eptb-dordogne.fr/index

Etat des lieux du bassin de la Dordogne
Document Adobe Acrobat 4.8 MB
logo SABV DRONNE AVAL-211217.pdf
Document Adobe Acrobat 828.5 KB