La continuité écologique

Relevé Topo avec Charentes Eaux / barrages liste 1

Dans le cadre du PPG CE de la Tude et Dronne Charentaise, la continuité écologique et la restauration hydromorphologique des cours d’eau sont des actions prioritaires du programme.

Préalablement aux travaux de restauration, une phase d’étude des cours d’eau et des ouvrages en liste 1 est nécessaire.

Plusieurs relevés topographiques ont été réalisés sur la Tude et sur des ouvrages.

L’objectif est de pouvoir modéliser les profils en long et en travers du cours d’eau.

Cette étape est un préalable aux étapes de concertations nécessaires à déterminer les choix techniques, ces données permettront d’évaluer et de chiffrer au mieux les aménagements futurs.

Charente eaux a une cellule d’assistance technique aux techniciens de rivière de la Charente.

 

 

Les relevés ont été faits à l’aide d’une canne GPS Leica, permettant de relever les coordonnées géoréfférencées.

Redonnons libre cours à nos rivières : https://youtu.be/6k9XVAQI8zs

Visite du 10 Mai 2016 portant sur un retour d’expérience d'effacements d'ouvrages sur le Ciron. (dpt 33)

 

Rencontre organisée entre les élus et les techniciens du Syndicat d'aménagement de la vallée du Ciron et du SIAH des Bassins Tude et Dronne Aval.

 

L'objectif était de permettre aux élus d'échanger et de se rendre compte concrètement de réalisations d'effacement d'ouvrages dans une zone industrielle et dans une zone urbaine.

 

Les visites ont permis de se rendre compte et de prendre connaissance de retours d’expériences sur l'effacement de deux ouvrages sur cours d'eau.

Réseau Régional des Gestionnaires de Milieux Aquatiques Provence Alpes Cotes D'Azur

Continuité écologique des cours d’eau - Approche foncière et règlementaire

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse présente son film d'animation sur la continuité écologique des rivières.

Comment réaliser des passes à poisson?

« Restauration de la continuité écologique : les idées fausses sur les retenues, les seuils, les moulins ».

Le Ministère de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie a publié sur son site internet :

Les id es fausses sur les retenues.pdf
Document Adobe Acrobat 400.4 KB

Pourquoi et comment restauration la continuité écologique :

Définition : la continuité écologique a été introduite en 2000 par la directive cadre européenne sur l'eau (DCE) et reprise en 2006 au niveau national par la loi sur l'eau et les milieux aquatiques (LEMA). Elle se définit par la libre circulation des organismes vivants (faune et flore) et par le bon déroulement du transport naturel des sédiments (vases, sables, pierres...).

 

Les obstacles à la continuité écologique :

L'ensemble des organismes aquatiques, dont les poissons migrateurs, réalisent des déplacements plus ou moins importants pour assurer leurs fonctions vitales : reproduction, alimentation et croissance.

Les barrages ou seuils qui jalonnent les cours d'eau représentent des obstacles à leurs déplacements. Ils provoquent aussi le blocage des sédiments et entrainent l'appauvrissement des écoulements et des habitats. 

Guide technique pour la conception des passes naturelles
Rapport réalisé par le Groupe d'Hydraulique Appliquée aux Aménagements Piscicoles et à la Protection de l'Environnement.
Guide passes naturelles Larinier 2006.pd
Document Adobe Acrobat 4.5 MB
Continuité écologique, recueil d'expériences
Expériences de restauration de la libre circulation des poissons migrateurs sur le bassin de la Charente? EPTB Charente
a-continuite eco recueil experiences.pdf
Document Adobe Acrobat 7.3 MB
Améliorier la continuité écologique de nos cours d'eau, une nécessité pour atteindre le bon état des eaux / Préfecture de la Mayenne
Cette plaquette a été élaborée par les services de l'Etat, en partenariat avec le Conseil général, l'Agence de l'Eau et l'Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), ce document met en évidence le caractère nécessaire des projets améliorant la continuité écologique dans le cadre d'une concertation locale approfondie tout en assurant la prise en compte des multiples usages et des différents aspects (écologiques, paysagers, patrimoniaux, loisirs...).
Ameliorer-la-continuite-ecologique-de-no
Document Adobe Acrobat 4.2 MB

RESTAURER LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE DES COURS D’EAU / ONEMA

 

Source : site internet de l'ONEMA : http://www.onema.fr/-Restaurer-la-continuite-ecologique-

 


Près de 60 000 barrages, écluses, seuils ou encore anciens moulins désaffectés barrent les cours d’eau en France. A l’origine de profondes transformations de la morphologie et de l’hydrologie des milieux aquatiques, ils perturbent la vie aquatique et le transfert des sédiments dans les cours d’eau. Ils sont autant d’obstacles infranchissables pour les organismes aquatiques qui doivent pourtant pouvoir circuler librement afin d’accéder aux zones indispensables à leur reproduction, leur croissance ou encore leur alimentation, et ce de la mer aux rivières lorsqu’il s’agit des poissons migrateurs. Si environ 2 000 obstacles sont utilisés pour la production d’électricité, la grande majorité d’entre eux, en revanche, est sans usage avéré.

L’altération de la continuité écologique des cours d’eau compromet l’atteinte du bon état écologique des milieux aquatiques, objectif fixé par la directive cadre sur l’eau. C’est pourquoi les réglementations française et européenne - directive cadre sur l’eau, loi sur l’eau, plan national de gestion pour l’anguille, loi Grenelle, plan national de restauration – convergent désormais vers l’obligation de restaurer la continuité écologique dans les milieux aquatiques. Ils conduisent collectivement les acteurs de l’eau à augmenter les efforts et à démultiplier les actions en faveur de cette restauration.

La priorité est donc aujourd’hui d’inventorier l’ensemble des ouvrages existants, d’identifier les obstacles les plus problématiques, de susciter l’émergence d’une maîtrise d’ouvrage publique pour la suppression des ouvrages abandonnés et de faire appliquer la réglementation sur les cours d’eau classés. Un vaste chantier dans lequel l’Onema a un rôle majeur à jouer, en synergie avec les agences de l’eau et les services de l’Etat (DREAL, DDT) en interactions avec les acteurs locaux.

Plan national pour la restauration de la continuité écologique des cours d’eau
...Le 13 novembre 2009, Chantal Jouanno, secrétaire d’État chargée de l’écologie, a annoncé le lancement du plan national pour la restauration de la continuité écologique des cours d’eau. Sa mise en œuvre constitue un défi majeur et implique une action coordonnée de l’ensemble des acteurs de l’eau. L’Onema fortement impliqué dans quatre des cinq piliers du plan national se mobilise et apporte son expertise...

Evaluer les impacts écologiques des obstacles
Après avoir animé la réalisation d’un inventaire des obstacles à l’écoulement par capitalisation des connaissances nationales disponibles sur l’ensemble des cours d’eau de la métropole – le référentiel national des obstacles à l’écoulement (ROE) –, l’Onema pilote la mise au point d’une méthodologie nationale de diagnostic de la continuité écologique. Objectif : évaluer l’impact des obstacles sur la circulation des espèces aquatiques et des sédiments...
Recensement des obstacles sur les cours d’eau et évaluation de leur impact écologique
Le lancement d’un inventaire des obstacles à l’écoulement sur l’ensemble des cours d’eau français a permis de recenser déjà plus de 60 000 obstacles. L’évaluation des risques d’entrave qui en résultent pour la circulation des espèces aquatiques et des sédiments est désormais entreprise. Ce vaste projet « continuité écologique », piloté par l’Onema, répond aux nouvelles exigences réglementaires de préservation et de restauration des écosystèmes aquatiques...

Restaurer la continuité écologique
La mise en oeuvre du plan national pour la restauration de la continuité écologique des cours d’eau est un défi majeur et implique une action coordonnée de l’ensemble des acteurs de l’eau. 
Outre la réalisation de l’inventaire national de tous les obstacles présents sur les cours d’eau et sa participation à l’identification des obstacles les plus problématiques, l’Onema sensibilise et mobilise les différents acteurs de l’eau pour entreprendre des actions de restauration...

 

Pourquoi rétablir la continuité écologique des cours d'eau
Journée d’information du 05 mai 2010 - ONEMA
Pourquoi rétablir la continuité écologiq
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
Argumentaire continuité écologique / ONEMA
Argu_continuite_ecologique.pdf
Document Adobe Acrobat 288.0 KB
Continuité écologique des cours d'eau / ONEMA
continuite_cours-deau.pdf
Document Adobe Acrobat 5.9 MB

Continuité écologique sur la Dronne, en aval de Brantôme / EPIDOR :

D’une surface de 2 800 km², le bassin de la Dronne abrite plus de 60 affluents régulièrement répartis. La Dronne traverse pas moins de cinq départements (Haute-Vienne, Dordogne, Charente, Charente-Maritime, Gironde) et trois régions (Limousin, Aquitaine et Poitou-Charentes). Elle abrite des milieux et habitats d’intérêt permettant à de nombreuses espèces piscicoles de s’établir sur le bassin. Il s’agit du dernier grand affluent du bassin Dordogne à reconquérir par les migrateurs avec sept espèces (alose feinte, grande alose, truite de mer, saumon, lamproies, anguille) qui potentiellement pourraient effectuer une partie de leur cycle de vie sur le bassin.

Plusieurs réglementations et plans sont en vigueur sur le territoire national visant le rétablissement des populations de poissons migrateurs. Parmi ceux-ci, la Directive Cadre Européenne sur l’Eau qui demande aux états membres d’atteindre le bon état écologique des eaux d’ici 2015; le SDAGE Adour Garonne qui définit entre autre les axes à enjeux migrateurs; le classement des Cours d’eau au titre du L 214-17 du Code de l’Environnement ; le Plan national Anguilles etc.

Face aux enjeux migrateurs et réglementaires, l’Agence de l’Eau et l’ONEMA ont souhaité engager un partenariat avec EPIDOR pour analyser les possibilités de reconquête par les migrateurs à l’échelle de l’axe aval de la Dronne (aval de Brantôme).

 

Source : site internet d'EPIDOR : http://www.eptb-dordogne.fr/contenu/index/idcontenu/221

 

LA RIVIERE DRONNE obstacles et aménagements hydrauliques : état des lieux, enjeux, diagnostic, possibilités d’action / EPIDOR
présentation_étude_ouvrages_dronne_2011.
Document Adobe Acrobat 3.3 MB
Etat des lieux des ouvrages hydrauliques de la Dronne (aval Brantôme) / Synthèse - EPIDOR
Au total, 56 ouvrages situés sur le cours principal de la Dronne entre Brantôme et la confluence avec l’Isle (120 km) ont été étudiés. L’analyse a permis de caractériser les ouvrages (hauteur, état, dérivations), de déterminer leurs usages, de réaliser un diagnostic piscicole à la montaison et à la dévalaison et de collecter des éléments concernant les projets. Une réflexion a également été menée afin de définir des principes d’aménagement
possibles afin de rétablir une continuité vis-à-vis des enjeux piscicoles.
synthèse_etude_dronne(1).pdf
Document Adobe Acrobat 849.5 KB

Des exemples pour rendre franchissables les ouvrages (buses, ponts...)

Les ouvrages de franchissement de cours d'eau bas normand
OuvragFranchiss_CE_BN.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
Les passages busés sur les cours d'eau bas normands
passages busés.pdf
Document Adobe Acrobat 688.3 KB
logo SABV DRONNE AVAL-211217.pdf
Document Adobe Acrobat 828.5 KB